Quel est le rôle de Bois Public?

Bois Public est une courroie de transmission. Nous permettons de faire le lien entre les municipalités qui doivent gérer des billots contaminés, les ateliers d’ébénisterie qui ont besoin de planches pour travailler et les acteurs communautaires qui souhaitent avoir du mobilier en bois recyclé, mais qui ne possèdent pas la matière première. Nous transformons les billots en planches et rendons les surplus de bois disponibles pour des projets collectifs. Plus précisément, notre rôle consiste à :

  • Transformer les billots en planches (écorcer les frênes infestés par l’agrile) ;
  • Sécher et gérer un inventaire de planches ;
  • Designer et fabriquer du mobilier sur mesure ;
  • Proposer un catalogue de produits fabriqués par des ateliers à vocation sociale.

Quel est le statut juridique de Bois Public?

Bois Public est un organisme à but non lucratif qui souhaite contribuer à l’économie circulaire en transformant les arbres publics abattus en mobilier, tout en alliant design et développement durable. Nous souhaitons retourner les arbres publics à la communauté tout en favorisant l’insertion socioprofessionnelle de personnes qui sont très éloignées du marché du travail dans le processus de transformation du bois.

Quel est l’impact social de Bois Public?

Dans chacun de nos projets, nous cherchons à avoir le plus d’impact possible dans la communauté où il se réalise. C’est pourquoi nous développons des alliances avec différents ateliers d’ébénisterie à vocation sociale à travers le Québec. Nous cherchons à contribuer à la formation et l’insertion de jeunes adultes en collaborant avec des organismes partout au Québec afin d’avoir un impact local, où que nous soyons.

Comment traitez-vous les arbres infestés par l’agrile?

Les frênes sont traités par écorçage. La larve de l’agrile creuse des sillons dans l’aubier, la partie tendre de l’arbre qui se trouve sous l’écorce. L’agrile ne s’enfonce pas dans l’arbre et reste dans les deux premiers centimètres sous l’écorce. Nous retirons cette partie susceptible de retrouver de l’agrile afin qu’elle soit broyée et c’est le reste de l’arbre, toujours sain, qui est récupéré.

Ramassez-vous des arbres sur le domaine privé?

Non, pour l’instant nous ne ramassons que des arbres qui se trouvent sur le domaine public. Les coûts de transformation étant élevés, nous préférons optimiser nos opérations et transformer un grand nombre d’arbres à la fois.

Vendez-vous des meubles aux particuliers?

Oui, toutefois notre priorité est de fabriquer du mobilier qui sera installé dans des lieux accessibles et ouverts au public. Les produits du catalogue sont disponibles pour le grand public ainsi que les produits vendus lors des ventes périodiques de prototypes.

Peut-on acheter des planches de Bois Public?

Oui, nous pouvons vendre de petites quantités de bois local recyclé directement à notre atelier (100 PMP et moins). Le bois est vendu au PMP sous forme brut, il n’est pas plané, ni dégauchi. Pour des quantités plus importantes, veuillez nous contacter.

Votre mobilier est-il abordable?

Les arbres récupérés doivent être transformés pour être réutilisés. Les coûts associés à l’écorçage, la transformation des billots en planches, du séchage du bois, du transport puis de la transformation en mobilier sont absorbés par la vente de mobilier. Ce mobilier est fabriqué avec du bois local par des jeunes qui suivent un parcours de réinsertion sociale. Ce sont les revenus de la vente qui nous permettent de financer nos activités de nature environnementale et sociale. Pour du mobilier, local, écoresponsable et sur mesure, nos prix sont très abordables.

Valorisez-vous d’autres essences que le frêne?

Oui, nous avons constaté que les municipalités n’abattent pas que des frênes, mais aussi d’autres essences et pour toutes sortes de raisons (maladie, sécurité publique, grands travaux, etc.). En plus du frêne, nous avons aussi du chêne, de l’érable, du bouleau jaune, de l’orme et du peuplier.